Concours Vétéran Castelsarrasin 11 juillet 2013

mercredi 17 juillet 2013
par  Charles Mandou
popularité : 12%

Le Sport Boules Caussadais avait dépêché la fine fleur du club, ce jeudi 11 juillet 2013, à Castelsarrasin où le Président du club local, André Canitrot, organisait un concours vétéran au boulodrome, boulevard Sanguinenc.

Drôle de nom pour un boulevard, car les caniveaux qui le bordent, n’évacuaient pas pour autant du sang, peut-être dans le temps, il devait y avoir un abattoir ou à moins que durant la révolution le sang y a coulé à flots.

Ah, ça ira, ça ira !!! Ca ira dans l’Azin !

En revanche, en raison des travaux d’aménagement routier, la déviation mise en place, faisait converger toute la circulation des automobiles et camions troublant ainsi la quiétude du site.

Il y avait de quoi à devenir sanguin !

Pardon pour ceux et celles qui ne sont pas natifs de la région, en occitan, sanguinenc veut dire sanguin.

Le boulodrome Manuel Garcia est un cadre bucolique surtout en période estivale et caniculaire par la présence de platanes (à condition qu’ils soient traités contre les poux), bordé par le boulevard (à condition qu’il n’y ait pas de déviation) d’un côté et de l’autre par le ruisseau l’Azin, encaissé dont on ne peut ressentir un quelconque rafraîchissement et aux eaux grisâtres (à condition d’améliorer la qualité de ses eaux).

Les sarrasins qui s’y installèrent très tôt, donnèrent le nom à ce ruisseau qui coulait au pied du château et qui donna par la suite le nom de la ville.

Le président Canitrot et son équipe, pas de bras cassés, accueillait les 16 quadrettes inscrites par un succulent casse-croûte offert gracieusement (à signaler car c’est rare) aux vieux qu’ont de l’âge et qui ont besoin de prendre des forces pour l’exercice à venir !

Gilbert était en scène à l’instar d’Edith, dans son café aérien.

Il essuyait les verres.

Il avait bien trop à faire, pour pouvoir rêver…. !

Et ce fut ainsi toute la journée.

Les joutes sportives matinales démarraient pour une durée de 2 heures.

Les joueurs se désaltéraient à la fin, avant de prendre un repas en commun concocté et servi par le club, à l’intérieur du boulodrome couvert.

Les deux parties restantes reprenaient en début d’après-midi sous une chaleur torride.

Les porteurs d’eau étaient réquisitionnés !

Chacun prit une dernière collation avant de regagner ses pénates.

Journée conviviale et amicale sous les yeux de quelques joyeux drilles.

Charles Mandou


titre partenaires

Logos des partenaires et des sites

JPEG

PNG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG


Navigation

Articles de la rubrique